18 mai 2009

Ecosse - Part 2 : Mes 5 découvertes alimentaires

Irn Bru : Alors ce truc c’est un peu la fierté des écossais ou du moins des gens qui feel_phenomenal_1280x1042nous en ont parlé. Quand on les écoute, on a l’impression qu’ils nous décrivent une potion magique qui guérit un peu de tout même de la gueule de bois. En plus, comme ils disent avec une pointe de fierté non cachée, il y a des éléments cachés à l’intérieur que les fabricants ne veulent pas dévoiler et c’est donc pour ça que l’on ne peut pas l’exporter. OK. Pourquoi pas. Chacun son truc. Au niveau de la consistance ça fait vraiment penser à de l’energy drink classique, du fait de la très sympathique couleur orange. Donc sans surprise, ça a des bulles et ça contient de la caféine. Bon pour le goût, euh, je pense que ça peut être aimé pour ceux qui aiment le Red Bull. Perso, j’ai trouvé que ça avait un goût de chewing-gum remâché style celui que tu mets de côté et que tu récupères plus tard (allez, on l’a tous fait en CE1 quand on était rationné en sucreries). Bref, pas mon truc. Mais marrant d’essayer.

Black Pudding : Ça pour ceux qui n’ont pas lu le post d’avant, ce n’est CIMG8339pas du tout un gâteau que l’on pourrait imaginer au chocolat noir. Non, non, Pour Wikipedia : « Les black puddings typiques sont constitués de viande, de graisse, de graisse de rognon, de pain, de patate douce, d'orge et de farine d'avoine. ». Hum, miammiam… Bah en fait, c’est bon. Je pense que j’aurais plus de mal au petit déjeuner mais sinon, ça a un goût de boudin avec des trucs bizarres blancs dedans en plus.

Haggis : Alors ça pour être chelou, ça l’est vraiment. En général quand tu CIMG8347expliques les gens ce que c’est, ça effraie toujours un peu. Haggis ou « panse de brebis farcie », est réalisé à base de fressures. Mon manque de vocabulaire ne m’a pas fait réaliser ce qui se cachait sous ce mot douteux… Toujours selon Wikipedia, fressure signifie : Ensemble de plusieurs parties intérieures de quelques animaux comme le foie, le coeur, la rate et le poumon. Hum, miam, miam, de la rate, mon plat favori ! Je me sens l’âme d’une warrior d’avoir tenté un truc pareil. En fait, je pense même que cuisiner correctement ça peut être pas mal. En revanche, c’est servi avec deux types de purée et ça je pense que du moment que l’on va pas dans un resto un peu sympa, c’est vraiment pas bon. Ça s’appelle du coup haggis neeps and tatties, donc avec une purée de pommes de terre (et navet, il me semble) et une de rutabaga. Nous, on a eu le droit en cadeau d’une sauce bizarre apparemment au whisky. Bon, on veut bien y croire…

Curly fries : C’est un truc que tout le monde connaît sauf moi apparemment, CIMG8352pas vraiment écossais plutôt anglosaxon, mais en tout cas, ce n’est pas vraiment ce que j’appelle une superbe découverte gastronomique. Ne soyons pas alimentairement puritain, j’aime le gras et j’aime McDonalds. Je dis pas que je pourrais me nourrir que de ça, mais j’aime bien mon bigmac, mon coca, mes frites, mes fesses sur mon canapé et un bon film comme L’Attaque des Tomates Géantes. Voilà un bon moyen de passer un bon moment. C’est comme ça. Mais les curly fries, c’est quand même un stade au dessus. C’est tout much. C’est limite écœurant. Et pour le coup, pas de doute, vous avez les mains bien grasses même si vous vous les essuyez avec votre serviette qui d’ailleurs est devenue toute jaune au moment même où vous avez posé UN doigt dessus. C’est la magie de l’huile...

Whisky : Last but not least (vous remarquerez ma pratique remarquable de l’anglais type présentation CIMG8367powerpoint réalisé pour son cours d’International Marketing), le whisky c’est bon ! Oui, oui, si on oublie le William Peel mélangé au cola, il y a vraiment des types de whiskies très différents les uns des autres mais surtout super bons. Ce sont des produits qui sont vivants et pour lesquels les dégustations doivent être aussi intéressantes que pour le vin. Sauf que l’on doit être assez rapidement bourré, mais style bien murgé. Nous en tout cas on l’a été. Et à 17.30. Pfff, ces jeunes ne savent vraiment pas se tenir. C’est tenter la dégustation par type de whiskies : Single Malt Scotch Whisky // Blended Malt Scotch Whisky //Single Grain Scotch Whisky // Blended Grain Scotch Whisky ; Blended Scotch Whisky. Ou par région : Highland = Bruyère // Speyside = stylo Reynolds // Islay = = Fumé // Lowland = Gateau

En tout cas, c'était bien cool l'Ecosse.

CIMG8398


Commentaires sur Ecosse - Part 2 : Mes 5 découvertes alimentaires

Nouveau commentaire