14 juin 2009

Grafton Primary

J’adore découvrir de nouveaux groupes de musique. J’adore entendre de nouveaux sons, de nouveaux types d’arrangements, de nouveaux styles. L’une de mes sources principales, ce sont les Inrocks qui ont toujours des sélections musicales qui me correspondent à 100%. Depuis un an et demi, j’achète tous les suppléments CD (oui, tous les mois, je me dis qu’il faudrait absolument que je me prenne l’abonnement, mais les fins de mois sont difficiles en ce moment, alors je repousse sans cesse… ce qui est con puisque j’achète le magazine 3, 4 fois par mois…). Grâce à eux, j’ai découvert Scroopius pip vs Dan le Sac, par exemple. Passion Pit, également. We Have Band aussi. Sinon je passe beaucoup de temps sur les myspace. Je commence par aller sur les myspace de labels que j’aime, comme Vicious Circle ou K Records et j’écoute. Inlassablement. Enfin j’ai la chance d’avoir des amis qui aiment également la (bonne) musique et qui me font régulièrement partager leurs dernières découvertes. Et c’est le cas pour Grafton Primary par exemple, que je kiffe maintenant.

eon_grafton_primary_album

Je suis nulle dans le classement des styles de musique et il arrive régulièrement que la Fnac et moi ne soyons pas du tout d’accord. Je dirais que ce groupe australien, c’est de l’Electro New Wave, mais je n’en donnerai pas ma main à couper. En tout cas, c’est très connoté 80’s-90’s, avec des trucs assez modernes GRAFTON_PRIMARY_Ct_cr(surtout au niveau de la batterie, et de la « basse » quand il y en a). All stars est un morceau über 80’s, surtout avec la fausse guitare (traduction = faite au synthé) qui intervient vers la fin de la chanson, et qui rappelle les génériques des séries TV d’il y a 20-25 ans. A son contraire le morceau Records For the Righteous, est plus electro, style de celle que l’on redécouvre en ce moment, dans les groupes plus actuels (gros son de basse qui donne du rythme et du corps au tout). Bon pas trop quand même comme nous le rappelle la voix robotisée ou les parties synthé. Une qui est vraiment marrante, c’est Telling Lies avec un synthé et une guitare qui rappelle la dance music des années 90’s (Corona, où te caches-tu ?). Mais mine de rien, ça reste super moderne, c’est super entraînant (Left Of Nowhere), la batterie a vraiment un joli son et j’espère sincèrement qu’ils vont passer prochainement en France, même si je n’y crois pas trop puisqu’ils font deux dates à Londres et se cassent ensuite directement aux US.

D’ailleurs, le lancement officiel de l’album Eon se fait lundi 15 juin au Cargo. £5 l’entrée. Merde, ça donne des envies de Londres, ça…

Le clip, pas du tout connoté 80’s !

Posté par Chickchickpea à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur Grafton Primary

Nouveau commentaire