22 mars 2009

Brunch & Gainsbourg

Aujourd’hui j’avais prévu d’aller bruncher avec un ami qui est carrément formidable et que j’aime beaucoup. Je pense que c’est la personne la plus cultivée que je connaisse et en plus pas du tout fanfaron, juste parfait ! Partager un moment avec lui est toujours des plus agréables, car on parle d’absolument de tout, de Wagner au restaurant d’entreprise, de nos boulots respectifs à ce que l’on aimerait être… bref, j’avais prévu d’aller faire un tour à l’expo La Chapelle à la Monnaie de Paris mais la discussion était tellement intéressante qu’à 5 heures, on était toujours au café ! D’ailleurs, c’est une petite adresse nouvelle que je recommande, car c’est bon, pas cher, et très très sympathique. Je pense y retourner prochainement pour prendre des photos du lieu mais également des merveilleux cupcakes qui font de l’œil aux passants (affamés ou non). Coupe Foudre se trouve au 39bis rue de Montreuil. Des nouvelles de ce lieu très sympa, bientôt !

 

Bref, dans nos divers sujets, nous avons évoqué Gainsbourg et la fameuse chanson Les Sucettes, chantée par France Gall. Pour ceux qui ne la connaissent pas, cette chanson raconte l’histoire d’Annie qui aime les sucettes à l’anis, donc dans un langage moins gainsbourien, les fellations. La pauvre France Gall n’en comprend pas un mot et dans un show tv où Gainsbourg lui demande de que la chanson signifie, France Gall répond en toute innocence « Ben c’est une petite fille, qui aime bien les sucettes, qu’elle achète au drugstore pour quelques pennies, et c’est tout, non ? ». C’est assez horrible de se dire que personne n’ait expliqué à cette pauvre interprète de dix-huit ans à peine, ce qu’elle racontait devant tout le monde. Enfin bon, ça reste une très bonne chanson pour les amateurs de Gainsbourg.

 

On a ensuite évoqué d’autres chansons de lui dont En relisant ta lettre, où Gainsbourg lit une missive d’une de ces petites amies et fait la liste de toutes les fautes de français que contient la lettre et que je trouve très drôle.

 

On a également parlé de la très bonne chanson Comic Strip et j’ai trouvé sur youtube une belle vidéo où Gainsbourg la chante en duo avec Jane Birkin. Ici on rentre presque dans l’intimité de ce couple mythique puisque l’amour qu'ils se portent, saute littéralement aux yeux, quand, par exemple, il la prend dans ces bras (tout en restant concentré sur la chanson) et la façon dont elle le regarde en souriant. C’est marrant de rentrer dans leur vie privée, et de voir également cette relation de professeur à élève qu’ils entretiennent quand il lui donne le rythme et le ton. Je trouve que la beauté de cette femme crève à chaque fois l’écran (dans la Piscine, ses yeux sont plus que captivants) mais que sur cette vidéo elle rayonne et rend Gainsbourg beau.

 

Bon allez assez de blabla…

Posté par Chickchickpea à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Commentaires sur Brunch & Gainsbourg

Nouveau commentaire